La cuisson à l'étouffée

La cuisson basse température c’est quoi au juste ?

C’est simplement un principe de cuisson traditionnelle :

Comme le faisaient nos grand-mères dans la cocotte en fonte sur le coin du fourneau à bois, notre matériel reproduit ce principe tout en étant adapté au matériel de chauffe d’aujourd’hui

De tous les modes de cuissons existants actuellement, c'est celui reste le plus conseillé.

Méthode :

L'aliment cuit à petit feu dans sa propre eau de végétation (selon la qualité du récipient et le réglage du feu, on peut être amené à ajouter une infime quantité d'eau  pour éviter aux aliments d'attacher : cuisson braisée ; le feu ne doit pas être forcé en début de cuisson). A l'intérieur du récipient, la vapeur  douce odorante provient de l'eau des aliments, elle se condense au contact du couvercle en fines gouttelettes qui retombent au fond, où elles s'évaporent de nouveau. La température de cuisson ne dépasse pas 90°C (à condition que le feu reste constamment au ralenti).

Indications :

Excellent pour: Les légumes (mettre en premier les légumes riches en eau : courgettes, poireaux, oignons, endives ; cuire à très petit feu au début ), viandes, poissons et céréales.

Matériel : 
Faitout spécial en acier inoxydable de qualité chirurgicale (acier 18/10). Le couvercle doit être bien ajusté (ambiance close qui évite l'oxydation par le renouvellement de l'air). Le fond est un alliage thermique particulier qui ne nécessite qu'une très faible source de chaleur qu'il accumule et répartit uniformément (Importantes économies d'énergies): l'aliment doucement échauffé "transpire" sans brûler. Il est possible de réaliser des cuissons à étages à l'aide d'une passoire adaptable.

 

Avantages :
Respect de l'architecture moléculaire, de la composition en minéraux et oligo-éléments, de la majorité des vitamines (à condition que les aliments restent à l'abri de l'air), respect de la couleur et de la saveur du cru (en cas de mélange, comme dans une jardinière de légumes, la cuisson sans eau préserve le goût de chaque ingrédient, sans mélange des saveurs, car les cellules végétales demeurent intactes). Les temps de cuisson ne sont plus différenciés. 

 

Inconvénients :

Le prix d'un faitout à fond thermique spécial et en acier inoxydable est élevé. Par contre avec le temps, l'investissement se rentabilise car celui-ci bénéficie d'une garantie totale et illimitée,  il est inusable. C'est  un achat que l'on fait une seule fois dans sa vie. De plus la qualité de cuisson et la richesse des saveurs révélées par ce matériel est incomparable, ce qui en fait le premier mode de cuisson conseiller par de nombreux scientifiques et cuisiniers reconnus.

Informations tiré de différentes source tel que :

Magazines :

Le Biocontact, Cuisine Bio, Quelle Santé,  etc...

Livres :

Les 7 péchés capitaux de l'alimentation, l'alimentation et la troisième médecinel'homme empoisonné, cuisinez santé, l'alimentation vivante, etc....

Liens à visiter :

Jean Seignalet Médecin immunologue (hôpital Saint-Eloi, Montpellier)

http://www.seignalet.fr

Henri Joyeux Professeur de Cancérologie et Chirurgie digestive à la Faculté de Médecine de Montpellier.

http://www.professeur-joyeux.com

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide
Expédition & Livraison rapide
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Garantie illimitée
Sérénité assurée

Inscription à la newsletter

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,